Pont Croix
   1358
Association
Projet et source
Notre Projet
En 2014 nous avons donc commencé la construction d'un grand enclos de 800 m² fait de poteaux équarris et fendus de manière traditionnelle. Des plessis de branches viennent compléter cette clôture pour empêcher toute sortie des animaux ou intrusions de prédateurs dans l'enclos. Les piquets de frêne ou de châtaigner ont été coupés puis fendus dans leur long à la hachette. Puis nous les avons enfoncés à une distance d'environ 30 à 50 cm comme nous le montrent certaines fouilles de l'époque.
Des branches de saule, de châtaigner ou de jeunes frênes sont ensuite tressées entre les poteaux pour former un plessis. Finalement nous avons replanté tout les mètres un pied d'aubépine pour qu'en grandissant, celui ci remplace le plessage devenu trop vieux et transforme la clôture en haie vive appelée fascine. 
 
En 2014 un couple de moutons d’Ouessant, d'une race ancienne, a été installé dans l'enclos et en avril 2015 le premier agneau est né. Le but à terme étant de reconstituer un petit troupeau de moutons d’Ouessant et de landes de Bretagne ainsi qu' une basse cour et plus tard de nouveaux animaux tels que des ânes, cochons,  vaches pie-noire ect... afin de faire découvrir aux visiteurs les races anciennes présentent au moyen âge.

Agenda
Contact
Lutrell psalter- 1320-1340- Angleterre
Le Moulin à Vent
Le Petit Logis
Les Fours
La Maison Basse
En parallèle, nous avons décidé de semer une ancienne variété de seigle dont les tiges peuvent monter à près d'un mètre cinquante comme c'était le cas au milieu du XIV ème siècle. Nous voulions remettre en valeur cette variété peu employée et démontrer son utilité tant au niveau de l’alimentation que de la construction de toit en paille de seigle, traditionnellement employée comme matériaux de couverture depuis l'antiquité. 
En juillet 2015 nous avons donc procédé à la moisson du champ en employant les outils et les méthodes du XIV ème siècle. Il faut environ une heure à un homme pour moissonner 30 mètres carré avec une faucille dentée et mettre le seigle en gerbe pour qu'il sèche sur le champ. Finalement, les tiges ont été séparées des grains pour garder ce matériau de couverture.
Animaux et Cultures
Lutrell psalter- 1320-1340- Angleterre